Problème d’échappement : les pannes fréquentes et solutions

Connaitre les types de problèmes d’échappement vous permettra d’effectuer à temps des maintenances préventives. Un échappement défaillant peut engendrer d’autres problèmes plus graves. La voiture pollue beaucoup. Elle ne passera pas au contrôle technique. La consommation de carburant augmente. Et la performance de la voiture diminue. Voici des indices à surveiller pour détecter à temps une défaillance au niveau de la ligne d’échappement.

Bruit d’échappement

Un bruit inhabituel et persistant venant du pot d’échappement indique en toute logique un problème au niveau de l’échappement. La pièce mise en cause est probablement le pot catalytique (catalyseur). Il se peut que ce dernier se désolidarise de son revêtement. C’est le composant le plus coûteux du système d’échappement, mais il doit être remplacé s’il est HS.

Sifflement anormal

Un sifflement anormal au niveau du moteur peut être provoqué par une fêlure du collecteur d’échappement. Le collecteur est un boîtier solide, mais ses joints et ses jonctions avec la sortie des cylindres ne sont pas à l’abri d’un décollement. Les causes du sifflement sont nombreuses. Il peut s’agir aussi d’un problème mécanique du filtre à particule. Le recours au changement de l’échappement ou de certains de ces éléments usés peut être la solution.

Bruit de moteur

Si votre moteur émet de puissant grandement, il y a une chance qu’il ait un problème au niveau de votre échappement. Mais un bruit suspicieux venant du moteur ne peut pas être uniquement dû par un souci d’échappement. Cela peut être le symptôme d’un dysfonctionnement mécanique plus grave. D’où l’intérêt de se rendre immédiatement chez un garagiste.

Fumée noire

Pour une combustion parfaite, le mélange air/carburant doit avoir une proportion équilibrée. Mais dans le cas où le carburant est excédant, la combustion est incomplète et entraine une trainée de fumée noire. Ici, ce n’est pas vraiment l’échappement qui est mis en cause. Le problème peut provenir d’un filtre à air bouché. Ce même problème peut se manifester à cause d’une présence de calamine dans le moteur. Dans le premier cas, il faut effectuer un remplacement de filtre à air. Dans le second cas, il faut un décalaminage par hydrogène du moteur.

Toutefois, ce problème peut venir aussi dû à l’encrassement de la vanne EGR. Pour les voitures diesel, la fumée peut être due par une défaillance du filtre à particule. Dans les deux cas, l’entretien ou le remplacement de la pièce défectueuse est recommandé.

Surconsommation de carburant

L’augmentation de consommation en carburant peut être la conséquence du changement de votre mode de conduite. Mais si vous roulez comme d’habitude et vous effectuez le même trajet, une surconsommation peut être due par un problème de votre système d’échappement. À noter que ce ne sont pas les seules causes probables.

Diagnostic de problème d’échappement

Comme nous venons de l’évoquer, le problème d’échappement peut être détecté en étant attentif aux différents bruits du véhicule. Une inspection plus poussée consiste à un contrôle visuel du système d’échappement. Cela commence par l’observation de la fumée qui en sort. Ensuite, il faut vérifier le dessous de la voiture pour détecter des rouilles, les problèmes de joints, les fuites, etc. Le mécanicien peut aussi mettre le véhicule sur le banc de pollution pour évaluer le bon fonctionnement du système.